Comment se passe l’épreuve anticipée du bac de français ?

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

L’EAF est organisée durant le mois de juin de l’année de première et comprend une épreuve écrite et une épreuve orale. Celles-ci se fondent notamment sur un programme national d’œuvres : 4 œuvres intégrales et des parcours associés sont choisis par l’enseignant de français parmi un programme de 12 œuvres et parcours – 3 pour chacun des 4 objets d’étude – et étudiés au cours de l’année.

Lors de l’épreuve écrite, d’une durée de 4 heures :

  • les candidats de 1re générale ont le choix entre un commentaire et une dissertation. Pour le commentaire, le texte proposé n’est pas extrait d’une des œuvres au programme. Pour la dissertation, trois sujets sont proposés à propos du même objet d’étude : l’élève choisit celui qui porte sur l’œuvre et le parcours étudiés en classe.
  • les candidats de 1re technologique ont le choix entre un commentaire et une contraction de texte suivie d’un essai. L’exercice de contraction de texte-essai porte forcément sur l’objet d’étude « la littérature d’idées du XVIe au XVIIIe siècle » ; trois sujets sont proposés et l’élève choisit celui qui porte sur l’œuvre et le parcours étudiés en classe. Le commentaire porte sur l’un des trois autres objets d’étude au programme, la littérature d’idées étant exclue.

L’épreuve orale dure 50 minutes (30 minutes de préparation + 20 minutes de passage) et se déroule en 2 parties :

  • Partie 1 (12 minutes. 12 points). L’élève présente un exposé sur un texte ayant fait l’objet d’une explication détaillée en classe et figurant sur sa liste d’oral : il en propose une explication linéaire. Il répond ensuite à une question de grammaire portant sur ce même texte, question qui lui aura été soumise avant son temps de préparation.
  • Partie 2 (8 minutes. 8 points). L’élève présente brièvement une œuvre de son choix parmi celles qui ont été étudiées dans l’année et justifie ce choix. Cette présentation est suivie d’un entretien avec l’enseignant-examinateur.

L’épreuve écrite et l’épreuve orale sont chacune dotée d’un coefficient de 5.

Articles dans cette section

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 4 sur 4
Partager